Historique

Publié par pastorale30 le

Bref historique du Noël aux Costières

C’est en 1992, grâce à l’initiative du Pasteur Jean-Louis Poujol et sous un chapiteau situé place Séverine à Nîmes, qu’a eu lieu la première édition de ce qui allait s’appeler pendant de nombreuses années « le Noël du cœur ». Soirée de réveillon du 24 décembre, ouverte à toutes les personnes et familles, sans distinction, sans inscription préalable, vivant la précarité, l’isolement, la grande solitude. Cette manifestation nîmoise de la solidarité a pour seule raison d’être, d’offrir à chacun un peu de chaleur humaine autour d’un repas de fête et d’animations variées.

La seule motivation des organisateurs a été dès l’origine de traduire concrètement l’amour de Dieu manifesté en Jésus dont le monde chrétien fête la naissance à Noël au travers de cette main tendue. Cependant, cette vision chrétienne qui est au cœur du projet n’est pas restrictive. C’est pourquoi, il n’a jamais été nécessaire d’être croyant pour participer ni au repas ni en tant que bénévole.

Dès 1994, la Mairie de Nîmes participe à cet élan de fraternité en proposant les Arènes pour lieu d’accueil, puis la Salle des Costières. Actuellement, de 500 à 600 personnes adultes et une centaine d’enfants, de Nîmes et des communes de la Métropole Nîmoise se retrouvent pour cette soirée.

Depuis 2012, la Pastorale Nîmoise (Eglises Protestantes Evangéliques de Nîmes et Marguerittes) est l’organisatrice de cet événement remarquable, longtemps unique en France,  avec l’appui de plusieurs associations, notamment catholiques et l’Ordre de Malte France, sans oublier la participation active d’environ 200 bénévoles pour tous les services mis en place lors de cette soirée.

Le « Noël aux Costières » ne pourrait exister sans tous les élans de générosité qui y participent. Il serait impossible de citer toutes celles et ceux qui ont participé depuis le commencement. Nous citerons simplement ici les contributions de : La Mairie de Nîmes par une subvention et la mise à disposition gratuite de la salle ; Le Conseil Départemental  également par une subvention ; Nîmes Métropole par la mise à disposition gratuite de 2 bus de la société Tango assurant le transport des invités du centre-ville à la Salle des Costières et retour vers les quartiers ; La société BGM (sonorisation et éclairage) ; Le Domaine de la Colombière ; Les Eglises Evangéliques de Nîmes par des dons ; L’Ordre de Malte par des dons en nature ainsi que tous les bénévoles qui année après année donnent de leur temps et un peu d’eux-mêmes au cours de cette belle soirée, aux  invités : familles, hommes, femmes, enfants, accueillis.

Catégories : actu